Espace Licencié

Espace Dirigeant

Mécanique : les préconisations du CNFTE pour l'hiver

Avec le confinement et l'approche de l'hiver, la période n'est hélas pas propice à faire voler nos machines. Voici quelques conseils précieux d'entretiens lors des longues périodes d'inactivité. 

Quelques conseils d’entretien de vos machines.

Les carburants

Les carburants se détériorent plus ou moins rapidement avec le temps. En cas de grande quantité de carburant dans votre réservoir, il est possible de mettre des produits de conservation bien connus dans le carburant. Ces produits demandent toutefois à bien respecter les doses prescrites par le fabriquant. Si vous versez ces produits directement dans le réservoir, soufflez dans le volume d’essence à l’aide d’une durite. Cela permettra un bon brassage de vos additifs.

 

Les réservoirs et l’eau

Les réservoirs sont le lieu de formation de condensation de l’eau. Les réservoirs plastiques n’y sont que peu sensibles, alors que les réservoirs métalliques le sont particulièrement. Il faut les purger.

La vapeur d’eau de l’air circule dans les réservoirs puis se combine avec le carburant. N’hésitez pas à vider vos réservoirs pour éviter de polluer un gros volume de carburant (particulièrement le sans plomb E5 : 95, 95 E 10 et 98).

Dans les réservoirs métalliques, cette vapeur va se condenser et ruisseler sur les parois jusqu’au fond. Il faudra contrôler les purges.

 

Les moteurs à carburateurs

Pour les moteurs à carburateurs, videz vos réservoirs et arrêtez vos moteurs sur panne d’essence. Ces actions permettront d’éviter la formation de dépôts dans le circuit et permettront le redémarrage facile lors de la reprise des vols.

 

Les moteurs injection

Pour les moteurs à injection, ne touchez à rien. Il faudra réduire le plus possible la quantité d’essence dans votre réservoir. Vous remettrez de l’essence fraîche lors de la reprise des vols. Ces actions permettront le redémarrage facile de votre machine.

 

L’entretien du moteur pendant le confinement

Les Rotax série 912 – 914 (Cylindres Nykasil)

Un moteur Rotax série 912 – 914 (cylindres Nykasil) qui chauffe au sol ne tourne pas suffisamment en temps et température pour évaporer l’eau que l’huile a accumulée. Cela fera l’action contraire et d’en faire rentrer d’avantage. Il ne faut donc pas faire tourner vos moteurs : ceci serait contre-productif. Pour ces moteurs, il est préférable de déplacer l’hélice à la main de quelques centimètres une fois par mois.

 

Les moteurs Rotax 2 T et les Jabiru (Cylindres Fonte ou aciers)

Faire tourner votre moteur Rotax 2T ou votre Jabiru (cylindres fonte ou acier) sera inutile. Il suffira simplement de déplacer l’hélice à la main de plusieurs tours une fois par mois.

 

Vols de maintenance

Les vols de maintenance doivent se faire de manière tout à fait normale, d’une durée d’une heure à température standard de refroidissement (80-90°). Le but de ces vols est de désaturer l’huile de l’eau de condensation.

 

Les huiles

Concernant les huiles, il faudra faire une vidange + filtre avant l’hivernage si l’huile a plus de 50 heures. L’objectif de cette action est que le moteur repose sur une huile propre. Ensuite, faites tourner le moteur au moins 15 à 20 minutes afin de faire circuler l’huile neuve dans l’ensemble du moteur.

 

 Les liquides de refroidissement

Il y a deux types de liquides de refroidissement 

  • Ceux pour bloc moteur aluminium
  • Ceux pour bloc moteur fonte ou acier.

Les liquides de refroidissement doivent être antistatiques, anti cavitation, antitartre, anti oxydation, anticorrosion, anti acidité, anti-mousse, lubrifiant et sur base Glycol.

Les composants varient en fonction de la nature des métaux du moteur, qu’il soit en aluminium ou en fonte-acier. Ces caractéristiques sont à préciser au vendeur en fonction de votre moteur.

 

La protection anticorrosion

Vos moteurs, cellules, parties mécaniques et électriques, en pulvérisant dessus des produits de type DW 40. Les parties caoutchouc et néoprènes ne risquent rien, y compris les courroies de ventilation (généralement sur les moteurs 2 temps). C’est la solution parfaite pour les longues périodes humides.

 

Les durites eau et essence

Les durites eau et essence ont une durée de vie variant entre 3 et 5 ans selon les différents fabricants. N’hésitez pas à consulter les fiches produits ou les données constructeurs pour avoir toutes les informations disponibles.

Vous savez faire : vous faites !

Vous avez oublié : faites-vous aider, posez vos questions ! Le CNFTE est là pour vous aider.

Vous ne savez pas faire : vous faites faire !

 

Retrouvez l'intégralité de nos Tutos Mécanos en cliquant ici ! 

 

pierre pouchesPierre Pouches

CNFTE

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

cnfte

Inscription aux stages de printemps 2020.

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Logo Ans
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini