Espace Licencié

Espace Dirigeant

Inondations : Pierre Pouchès nous raconte son intervention

Dès le mercredi 10 février 2021 , Pierre Pouchès (CNFTE) était sur le pont à Fourques pour remettre en état plusieurs machines endommagées par les inondations.  Il nous raconte comment il a pu toutes les sauver ! 

 

Début Février plusieurs bases ULM ont été touchées par des inondations dans le Sud-Ouest. Sur quelles bases es-tu intervenu ?

Je ne suis intervenu qu’à Fourques ! Après, il y a La Réole, je les ai eus au téléphone. Ils n’avaient que des paramoteurs. Ils avaient commencé à démonter les moteurs. Il y avait aussi un avion, mais le moteur n’a pas été touché : la machine était en bois et elle a flotté…. Il y aura du travail du menuiserie !

Quels étaient les dégâts sur les machines à Fourques ?

Les moteurs étaient complètement inondés ! Il y avait 1m60 d’eau ! Les moteurs et les réservoirs étaient plein d’eau. Les moteurs étaient remplis d’eau. Il y avait également beaucoup de terre ! J’ai été contacté le lundi, une fois que la Garonne a commencé sa décrue et qu’ils avaient commencé à constater les dégâts. Je leur ai dit de faire un nettoyage, enlever le plus de terre possible pour éviter que tout soit oxydé.

Comment as-tu pu les remettre en état ces machines ?

Je suis parti avec le camion et la remorque atelier du CNFTE. Quand je suis arrivé, l’eau avait baissé mais j’avais encore 30 à 40 cm d’eau dans les hangars. On pouvait circuler donc on a quand même pu travailler. Il y avait également des pompes pour baisser le niveau de l’eau.

Je n’ai rien changé. On a passé le karcher par le trou des bougies. Cela a permis de retirer toute la terre qu’il restait. On les a séché. Ensuite, on a vu les carburateurs, fais les vidanges et redémarrer les moteurs.

Pas besoin de plus ?

Non, c’était des moteurs avec un carter sec. L’eau ne rentre pas, c’est complètement étanche. L’eau passe quand même par les soupapes, les filtres à air, les carburateurs… on a tout remis d’aplomb !

Les machines sont donc maintenant en état de marche ?

Tous les moteurs auxquels j’ai touché sont réparés oui. Après, le problème qu’il reste, c’est la partie électrique, les radios, les cadrans, tous les instruments de la machine. Mais pour cela, c’est de la réparation, il faudra remplacer les appareils.

 

peyomachine 1

Pierre Pouchès - dit Peyo - après avoir remis en état un moteur  © Base ULM de Fourques

 

 

 

 

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

cnfte

Inscription aux stages d'automne 2021.

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Logo Ans
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini