Espace Licencié

Espace Dirigeant

Première Licence

Antoine André, major au concours des cadets de l'air !

FB IMG 1552461521706FFPLUM : Bonjour Antoine ! Je souhaitais, au nom de la Fédération Française d’ULM, te féliciter pour cette première place au concours des Cadets de l’Air 2019 ! Peux-tu te présenter s’il-te-plaît ?

Antoine ANDRÉ : Je m’appelle Antoine André, j’ai 17 ans, je suis en Terminale Scientifique, option International à Grenoble (38). Je suis pilote ULM depuis 2015 et j’ai été breveté en 2016 à l’âge de 15 ans. Depuis, j’ai à peu près 70 heures de vol. Je suis licencié au Club Folairvanne ULM d’Étoile-sur-Rhône (26). L’année dernière, en 2018, j’ai participé au raid Latécoère qui est un raid aérien et humanitaire de Toulouse à Dakar aller-retour. Je l’ai fait en ULM avec un autre pilote.

Quelles ont été tes premières impressions suite à l’annonce des résultats ?

Déjà, d’une part, j’étais très heureux d’être sélectionné pour le nombre de candidats qu’il y a au début, c’est toujours sympa d’être pris. Il y en a 18 qui ont été pris avec à la base plus de 120 dossiers donc c’est déjà quelque chose d’énorme. Au moment où on découvre notre note et surtout le pays dans lequel on va partir, l’Australie qui a été mon premier vœu donc là aussi très heureux de pouvoir partir là où j’ai demandé à partir. La plus grande surprise de toutes les surprises, c’est d’avoir pu finir premier avec environ 18.50 (il a eu 18.586) et puis ça, c’était vraiment une très bonne surprise. Donc au final, de la joie en découvrant les résultats.

Comment t’est venue l’idée de t’inscrire à ce concours des cadets de l’Air ?

Il y a maintenant 4 ans, j’étais en 4e, on était en voyage linguistique avec mon collège. On avait du retard à l’aéroport de Francfort. Grâce à ce retard, j’ai pu aller dans le cockpit pour discuter avec les pilotes et un d’eux m’a griffonné sur un bout de papier en me conseillant à tout prix de le faire avec les initiales de l’IACE (organisation internationale des cadets de l’air). Cette année, en me disant que j’allais rentrer dans les conditions d’âge nécessaires, je me suis dit que j’allais le tenter.

 

Qu’est-ce qui fait que tu sois attiré par l’aviation en général et l’ULM en particulier ?

L’aviation en général, c’est le fait que j’aime voler. La sensation de voler est, je trouve, quelque chose d’incroyable qu’on aurait toujours envie de revivre. Au final, quand on se prend au jeu et qu’on découvre la grandeur de l’aviation, on aime y rester. De plus, la technologie et la complexité m’ont toujours impressionné et je cherche toujours à en découvrir un peu plus et c’est ce qui me fait aimer l’aviation. Et l’ULM en particulier, en premier lieu, pour une raison économique, l’ULM est bien moins cher que l’avion, ce qui m’a permis de faire bien plus d’heures de vol. Il y également le fait que dans l’ULM, j’ai découvert un esprit très associatif, très familial. En ULM, on a une certaine liberté, notamment au niveau des endroits où nous pouvons atterrir. Il y a aussi une certaine finesse de pilotage qui est aussi très agréable.

 

FB IMG 1552461592769

Est-ce que la Fédération t’a aidé dans la préparation du concours ? Et comment ?

D’une part, j’ai reçu beaucoup d’encouragements de la Fédération, notamment au niveau de la Commission jeunes. Pour le reste, j’ai quand même fait ça un petit peu en autodidacte, tout en sachant ce à quoi je m’attendais. J’ai eu quelques explications de la part de la Fédération sur le déroulement du concours.

Maintenant que tu as été sélectionné, quelle va être la suite pour toi ?

Je vais partir en Australie et plus tard, j’envisage de partir étudier au Canada dans le but de devenir pilote là-bas. Les conditions et l’esprit restent différents de la France. Au Canada, même dans l’aviation certifiée, on a un esprit qui ressemble à l’ULM français, notamment tout ce qui est de la liberté, avec quand même un peu plus de liberté là-bas que chez nous. Il y a aussi un grand nombre d’emplois qui sont disponibles au Canada dans tous les domaines : grosse aviation ou même la petite aviation avec beaucoup de travail de pointe.

 

 


 Au delà d'Antoine, la Fédération tient à la féliciter également les 3 autres licenciés de la Fédération ayant participé au concours : 

  • Mattéo LOTON-BRIDE a terminé 19e du concours avec une très honorable moyenne de 14.187
  • Nolwenn HERMAN
  • Mathieu CHARON

 Nous vous rappellons qu'il existe des subventions pour les pilotes de moins de 25 ans

  • Une partie du cout de la formation est pris en charge par la Fédération. (400€ ou 550€ avec le BIA)
  • La première licence est gratuite pour les moins de 25 ans

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

Licence Intranet

Souscription et formulaire d'adhésion en ligne.

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini