Espace Licencié

Espace Dirigeant

Première Licence

Voler à l'étranger

Voyager en ULM c’est :
  • Techniquement possible parce que les ULM sont aujourd’hui fiables, 

  • Economiquement possible parce que le coût d’exploitation est accessible à beaucoup,

  • Une expérience unique parce que l’ULM offre la liberté et la mobilité maximale possible sur la planète, et nous apporte une vision exceptionnelle de notre monde.

 

La difficulté du voyage en ULM est avant tout administrative. Les ULM ne sont pas régis par la réglementation internationale de l’OACI. Ils n’ont pas de CDN mais des documents propres à leur pays.
- Les licences sont également propres à chaque pays,
- Il y a une absence d’accords techniques internationaux concernant leur homologation.

Dans la réalité :
- Les pays font la pluie et le beau temps à leur convenance et il existe donc des variations importantes d’un pays à l’autre,
- Le voyage concernant peu de machines, beaucoup de pays laissent faire, assimilant les ULM à des avions ou ne veulent pas s’en occuper, ou même en entendre parler, ce qui amène à l’absence de réponse aux courriers dans bien des cas,
- Certains pays ont une sensibilité particulière à la liberté maximale procurée par les ULM et à la difficulté de les contrôler comme par exemple l’Espagne qui a subi des importations de certaines herbes et concentrés aromatiques en provenance d’Afrique du Nord.

La règle générale est donc de demander et d’obtenir l’autorisation de voler à l’aviation civile des pays concernés.

Attention également à conserver sur vous une attestation d’assurance (de préférence en langue anglaise) que vous demanderez à votre assureur avant de partir, certains pays imposant de la joindre à la demande d’autorisation de survol ou qu’elle soit conservée avec les papiers à bord de votre machine.

Pour obtenir des informations, vous pouvez consulter les informations aéronautiques officielles publiées par chaque pays. La liste des AIS : http://www.eurocontrol.int/articles/ais-online

L’EMF a également mis en ligne des informations par pays, consultables ici.

Vous trouverez ci-après des fiches vous donnant des informations par pays. N’hésitez pas à nous faire remonter vos observations et votre expérience pour compléter cette page.

 

 

Belgique

Belgique
 
Voler en ULM en Belgique

(mise à jour juillet 2018)

 
 1. Réglementation

Les ULM immatriculés dans un pays autre que la Belgique doivent demander à la DGTA une autorisation pour survoler le territoire belge, que ce soit pour y faire étape ou simplement en transit. Les formalités sont distinctes suivant que la machine en question est ou non agréée en Belgique.

  • Les ULM agréés peuvent obtenir une « autorisation permanente ». Les modalités d’obtention sont reprises dans la « note d’information » émise par la DGTA
  • Les ULM non agréés peuvent obtenir une « autorisation temporaire » dont les modalités sont reprises dans la même « note d’information ». On peut demander une autorisation temporaire d’un mois (prix 94€ en 2018).

Remarque importante : les pilotes qui souhaitent demander une de ces autorisations doivent se conformer scrupuleusement aux formalités décrites dans la note et communiquer à la DGTA tous les documents demandés. L’administration ne donne aucune suite à une demande incomplète et le dossier sera classé sans suite.

La radio se fait en anglais (Radio 8.33 depuis le 1er janvier 2018).

Les paramoteurs ne sont pas considérés comme des ULM. Le sport aérien a été légalisé en Belgique par un arrêté royal (AR du 10/06/2014). Le vol en paramoteur devient tout à fait légal.

 

2. L’entrée

Dépôt d’un plan de vol qu’il faut déposer et clôturer par téléphone si l’on décolle et atterrit de plateformes ULM.

 

3. La navigation

Procédures normales OACI.

 

4. Les terrains autorisés

Terrains ULM ou aérodromes : http://bulmf.be/index.php/fr/liste

Liste des terrains ULM : https://mobilit.belgium.be/sites/default/files/downloads/lijst%20ULM%20terreinen.pdf

 

5. Adresses utiles

AIS : https://www.belgocontrol.be/html/belgocontrol_static/eaip/eAIP_Product/index.html

Direction générale Transport aérien (DGTA) :

Site internet : https://mobilit.belgium.be/fr/transport_aerien

Adresse postale : Direction générale Transport aérien, Service Aéroports, Rue du Progrès 56, 1210 Bruxelles

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site de la fédération belge d’ULM http://www.bulmf.be

Adresse postale : BULMF ASBL, Rue Montoyer 1 bte 23, 1000 Bruxelles

Site de la fédération belge de paramoteur : http://www.federationparamoteur.be/accueil/

Adresse postale : FBPM-BPMF, Eric Dargent, Rue de linsmeau 12, 4287 Lincent (Racour)

 

6. Diverses informations pratiques

Carte aéronautique en vente chez PilotShop : https://www.pilotshop.biz/carte-vfr-ign-belgique-luxembourg,fr,4,940.cfm

Espagne

Espagne

 
Voler en ULM en Espagne

(mise à jour avril 2018)

 

1. Réglementation

Les vols en ULM sont autorisés en Espagne en respectant les contraintes suivantes :

- altitude maximum de vol : 300 mètres au-dessus du sol ou de l’eau

- ne pas effectuer des vols en espaces aériens contrôlés, réglementés, interdits, au-dessus de zones avec activité dangereuse, zone urbaine et agglomération de personnes.

- les vols seront toujours réalisés en conditions métrologiques de vol à vue de jour

- les décollages et atterrissages devront être effectués sur des aires terrestres autorisées (centre de vol ULM ou aérodrome privé) et disposer de l’autorisation du propriétaire du terrain.

En Espagne, les paramoteurs ne sont pas considérés comme des ULM et il n’y a pas de réglementation paramoteur. En conséquence, les paramotoristes n’ont pas besoin d’autorisation des autorités de l’aviation civile ni de certificat médical pour voler. Ils peuvent décoller et atterrir de n’importe quel champ, seule l’autorisation de la personne ayant la jouissance du terrain est requise. 

Tenant compte du fait que les ULM ont un certificat de navigabilité applicable à leur pays et de l’absence d’accords internationaux concernant les homologations techniques, il est nécessaire aux ULM d’identification étrangère de remplir et d’envoyer le formulaire de demande d’autorisation de voler à l’aviation civile espagnole, téléchargeable à l’adresse :

 http://www.seguridadaerea.gob.es/media/4352573/f_dsa_upf_01.pdf

en joignant :

  • la copie du certificat de navigabilité et du certificat d’immatriculation (carte jaune et attestation),
  • la licence de pilote,
  • l’attestation d’assurance (avec traduction en Espagnol ou en Anglais). Vous aurez au préalable vérifié que votre assurance vous couvre en Espagne,
  • un certificat de visite médicale classe 2 (depuis 2016).

Modèle de texte d’accompagnement :

buenos dias, solicito un autorización para volar temporalmente en España

desde el 15 junio hasta el 15 decembre con un ultralegero de tipo (trike ou 3 axas ou autogiro …) con la matricula 99ABC.

Con muchos gracias y saludos

L’autorisation est délivrée pour une durée maximale de six mois.

 

2. L’entrée en Espagne

La France comme l’Espagne exigent le dépôt d’un plan de vol pour passer la frontière. Il faut le déposer et le clôturer par téléphone (+34 93 298 37 98) si l’on décolle et atterrit de plateformes ULM. Pour entrer en Espagne, vous devrez demander l’autorisation conformément au paragraphe ci-dessus.

Concernant les vols hors espace Shengen (Maroc par ex.), il y a lieu de contacter bien à l’avance le ministère de l’Intérieur pour une autorisation exceptionnelle car les aéroports douaniers sont contrôlés et donc interdits aux ULM selon la loi du 24 avril 1986 qui régit l’ULM en Espagne. Mais des ULM ont pu sortir après un passage douanier à partir de Malaga (LEAX), où la douane peut se déplacer, ou bien Jerez de la Frontera (LEMG), où les transpondeurs ne sont pas exigés, de Grenande ou Cordou (après demande d’atterrissage préalable une semaine avant), de la piste ULM de Médina Sidonia.

 

3. La navigation en Espagne

Concrètement donc, vous pouvez voler librement et légalement dans toute l’Espagne si vous ne dépassez pas 1000 pieds/sol et si vous évitez tout aéroport et zone contrôlée. Il est nécessaire d’avoir des cartes à jour. La base de données dans votre GPS, si vous en avez un, doit être complète et à jour. La radio, si elle n’est pas obligatoire, me paraît indispensable pour tout raid. On peut demander la météo en vol, il y a des fréquences sur les pistes ULM qui sont bien souvent désertes en semaine. Les procédures sont en espagnol ou en anglais tout en sachant que sur les terrains non contrôlés, beaucoup de pilotes ne comprennent que l’espagnol.

ATTENTION : les FIR MADRID et BARCELONE sont en 8.33 depuis le 1er janvier 2018.

 

4. Les terrains autorisés

L’Espagne compte 311 plateformes ULM et terrains privés et 56 aérodromes à codes OACI dont la plupart, les plus importants, ne sont pas autorisés aux ULM. Se renseigner en préparant ses navigations. Le site officiel de l’aviation civile www.aena.es (en espagnol et en anglais) vous permet de consulter la documentation aéronautique espagnole après vous être préalablement inscrit en ligne (gratuitement).

 

5. Adresses utiles

- AIS : www.enaire.es

- Fédération Aéra Catalugna : +34 93 457 24 54

  • Pour remplir ou clôturer un plan de vol : +34 93 298 37 98

 

6. Diverses informations pratiques

Cartes : Elles peuvent être achetées à l’adresse

https://www.enaire.es/servicios/ais/distribucion_y_venta

Des cartes aéronautiques de l’Espagne sont aussi en vente à La Boutique Aéro, 6 allée Henry Potez, Zone d'Aviation d'Affaires et de Fret, 31700 BLAGNAC – France. Tel : +33 (0) 534 605 604, Fax : +33 (0) 534 605 606, site internet  https://www.boutique.aero/marques-92-rogers_data.aero

Rassemblement ULM : Aerosport, début mai à Igualada (LEIG), dans l’arrière-pays de Barcelone.

Tour d’Espagne la première quinzaine d’août et tour de Catalogne et d’Aragon, week-end au mois de mai.

France

France

 
Voler en ULM en France
(Flying a microlight in France)

(mise à jour août 2018)

1. Réglementation (Regulations)

Tout ULM européen en règle avec la réglementation de son pays et répondant à la définition française d’un ULM pour la classe considérée, avec son pilote muni de sa licence correspondante, peut circuler en France en respectant la réglementation aérienne.

Pour voler sur un ULM identifié en France, le titulaire d’une licence étrangère doit :

  • S’il est titulaire d’une licence reconnue par l’OACI (planeur, Ulm, avion même périmée), obtenir la licence française par équivalence en passant une épreuve spécifique au sol et en vol avec un instructeur (réglementation de l’aviation civile en date du 4 mai 2000).
  • Si son titre n'est pas reconnu par l’OACI, il doit repasser la totalité des épreuves du pilote d’ULM français. (par exemple, les allemands peuvent obtenir la licence par équivalence mais pas les anglais dont la licence d’ulm et de planeur ne sont pas OACI)

Any European microlight with a valid registration and in accordance with the French definition of a microlight for the considered class, operated by a pilot with a valid licence, may fly in France under the Visual Flight Rules and under the conditions indicated in the following sections. 

To fly a French registered microlight, the holder of a foreign licence must do one of the following:

  • If he is the holder of an ICAO licence (aeroplane, microlight or glider, even if expired) He must pass a ground test and flight test with a French instructor in order to be awarded a French licence by equivalence.
  • If he is not the holder of an ICAO licence he must complete the full French microlight instruction course and theoretical exam.

For example, a German pilot can obtain a French licence with the simple test, where a British pilot must complete the full training, as British microlight and glider licences are not ICAO licences.

 

2. La sortie et l’entrée en France (Entering and leaving France)

Concernant les ULM des pays de l’espace Shengen, un simple plan de vol doit être déposé 1 heure avant le vol.

Un contact radio doit être établi au franchissement de la frontière.

En France, le plan de vol pourra être clôturé par téléphone : +33 (0)1 56 301 301 choix 2.

For microlights registered in the Shengen Area, the only requirement is to file a flight plan commencing the cross border flight. Radio contact is compulsory when crossing the border. FPL can be closed by phone +33 (0)1 56 301 301 choice 2.

Hors espace Shengen, comme l’Angleterre, il faut ajouter une visite sur un aérodrome douanier en entrant et avant de sortir.

Microlights coming from outside the Shengen Area, for example the U.K, must file a flight plan and also enter or leave France by a customs airfield, having given the required notice to the customs authorities.

 

3. La navigation en France (Flying within France)

Des zones réglementées de plus en plus nombreuses occupent l‘espace aérien français et il est nécessaire d’avoir des cartes à jour ou une base de données complète dans votre GPS. La radio, si elle n’est pas obligatoire, est exigée sur la plupart des aérodromes où les ULM sont autorisés. Les procédures sont en français ou en anglais tout en sachant que, sur les terrains non contrôlés, beaucoup de pilotes ne comprennent pas l’anglais.

Ne pas oublier de consulter également les NOTAM et SUP AIP sur le site du SIA car de nombreuses zones temporaires sont créées pour la protection des exercices militaires.

It is obligatory to fly with a current map for the area in which you are flying, and due to the changing nature of controlled airspace, if you have a GPS, it should have a current database. Radio is not obligatory but most of the general aviation airfields require it. You may use French or English on the radio, unless otherwise indicated on the airfields Visual Approach Chart, but be aware that at non controlled airfields, many pilots don’t speak or understand English.

Don’t forget to consult the SIA website (https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/default_uk.htm) where you can check NOTAMS and obtain current airfield information and arrival charts. This is particularly important due to the creation of temporary areas to protect military exercises.

 

4. Les terrains autorisés (Authorised airfields)

La France compte environ 600 plateformes ULM et aérodromes privés et 424 aérodromes à codes OACI donc certains ne sont pas autorisés aux ULM. Se renseigner en préparant ses navigations.

There are about 600 ULM fields and private airports in France and 424 registered ICAO airports. Some are not open to microlights, and this fact is notified on the Visual Approach Chart for those airfields. Be sure to check while planning your journey.

 

5. Adresses utiles (Useful addresses)

 

FFPLUM, Fédération Française de Planeur Ultra-léger Motorisé (French Microlight Federation)

96bis rue Marc Sangnier, 94700 MAISONS ALFORT

Tél (+33) (0)1 49 81 74 43

télécopie 01 49 81 74 51

courriel (email) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 ffplum.fr

Président Sébastien PERROT

 

DGAC, Direction Générale de l’Aviation Civile (Civil aviation authority),

Mission aviation légère, générale et hélicoptères

50 rue Henri Farman, 75720 PARIS Cedex 15

 

FFA, Fédération Française Aéronautique (French Aeronautical Federation)

155 rue de Wagram, 75017 Paris

Téléphone : (+33) (0)1 44 29 92 00

Fax : (+33) (0)1 44 29 92 01

www.ffa.fr

 

RSA, Réseau des sports de l’air, constructeurs amateurs d’avion (Home built aircraft association)

46 rue Sauffroy 75017 PARIS

Téléphone : (+33) (0)1 42 28 25 52

Fax : (+33) (0)1 42 29 86 53

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

DIRCAM, fournisseur d’information pour les forces armées

http://www.dircam.dsae.defense.gouv.fr/

 

6. Diverses informations pratiques

French AIS

Le fournisseur officiel est le SIA (Service de l’information Aéronautique), 8 av Roland Garros, BP 40245, F 33698 MERIGNAC. Téléphone +33 (0)5 57 92 55 55, télécopie +33 (0)5 57 92 55 10.

On peut y acheter toute la documentation aéronautique française, dont les cartes OACI pour préparer son vol ou pour naviguer (cartes à l’échelle 1 million, 1/500000 ou 1/250000).

Son site internet www.sia.aviation-civile.gouv.fr permet de télécharger gratuitement toute la réglementation aérienne française, ainsi que les cartes VAC des terrains OACI.

 

On peut se procurer des cartes des pistes avion auprès des différents fournisseurs français, par exemple (you can find maps in different places as) :

  • La boutique aéro, 6 allée Henry Potez, Zone d'Aviation d'Affaires et de Fret, 31700 BLAGNAC – France. Tel : +33 (0) 534 605 604, Fax : +33 (0) 534 605 606, site internet boutique.aero
  • PilotShop : Adresse postale : 617 Rue de Neudorf, 2220 Luxembourg, site internet https://www.pilotshop.biz/index.cfm

Téléphones utiles :

Pour des renseignements météorologiques : 08 99 70 12 15 ou sur votre mobile https://aviation-pda.meteo.fr Pour déposer ou clôturer un plan de vol : 01 56 301 301

          BRIA                            Téléphone                          Fax

BORDEAUX                                   05 57 92 60 84                          05 57 92 83 34

LE BOURGET                                01 48 62 53 14                          01 48 62 65 04

MARSEILLE                                   04 42 31 15 65                          04 42 31 15 69

AJACCIO                                       04 95 22 61 85                          04 95 23 59 69

 

 

 

Arrêté du 7 janvier 2015 relatif aux conditions de circulation au-dessus du territoire français des aéronefs ultralégers motorisés européens

Article 1 

Pour l'application du présent arrêté, est dit « ULM européen » un aéronef identifié ou immatriculé dans un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou en Suisse, et répondant à l'une des définitions de classe mentionnées à l'article 2 de l'arrêté du 23 septembre 1998 modifié susvisé.

 

Article 2 

Un ULM européen est autorisé à circuler au-dessus du territoire français pour effectuer des vols non commerciaux, sans accord préalable de la direction générale de l'aviation civile portant sur la navigabilité de l'aéronef et les titre des pilotes, aux conditions suivantes :

  • il dispose d'une autorisation de vol valide, délivrée par cet Etat ou par un organisme ayant reçu une délégation de cet Etat ; - et, concernant le pilote :
  • il est titulaire d'un titre permettant de voler sur cet ULM soit délivré par cet Etat ou par un organisme ayant reçu délégation de cet Etat, soit validé ou reconnu par cet Etat ; ou
  • il est titulaire d'un brevet et licence de pilote d'ULM délivré par la DGAC dans le cas où cet Etat n'impose pas la détention d'un titre.

 

Article 3 

Dans le cas d'un ULM européen qui ne correspond ni à la classe 1 (dite paramoteurs) ni à la classe 5 (dite aérostats dirigeables ultralégers) et pour lequel l'Etat ayant délivré l'autorisation de vol n'impose pas de marques d'identification ou d'immatriculation, le postulant demande la délivrance de marques d'identification provisoires à la direction interrégionale de la sécurité de l'aviation civile dans le ressort territorial de laquelle le postulant a élu domicile ou celle dont il prévoit de survoler en premier le ressort territorial.

La demande présentée par le postulant comporte son adresse et la copie de l'autorisation de vol.

Les marques d'identification sont délivrées pour une durée qui ne peut excéder celle de la validité de l'autorisation de vol. Leur attribution est renouvelable dans les mêmes conditions. Ces marques sont apposées sous la voilure de l'aéronef ou sur la structure en cas d'impossibilité. Elles sont sans ornement, facilement lisibles et d'une hauteur minimale de cinquante centimètres. Toutefois, lorsque les dimensions de l'ULM ne permettent pas de respecter la taille minimale de cinquante centimètres, ces marques sont de la plus grande hauteur possible et au minimum de 20 centimètres.

Italie

Italie
 
Voler en ULM en Italie

(Mise à jour août 2018)

 

 1. Réglementation

Pas d’obligation de demander une autorisation préalable pour voler en Italie avec un ULM identifié en France.

Les ULM sont sous la responsabilité de l’Aéroclub d’Italie.

 

2. L’entrée

Plan de vol obligatoire. Pour clôturer un PLN (ou le déposer pour le retour) :

  • Nord de l’Italie, ARO MILAN +39 02 71 02 00 19,
  • Sud de l’Italie, ARO ROME +39 06 79 81 10 11.

 

 

3. La navigation

Conforme à l’OACI, mais limitée en altitude à 1000' et pas de vol en Espace Aérien Contrôlé sauf pour les ULM « AVANZATO » (équipés de radio 8.33, transpondeur, parachute et balise de détresse). Lors des communications radio, les pilotes doivent annoncer, après l’indicatif, le terme « ULTRALIGHT ». L’indicatif doit toujours être complet et ne peut être abrégé.

Les pilotes des ULM “AVANZATO » qui déposent un plan de vol doivent préciser en case 9 : ULAC ou GYRO ou UHEL, et en case 18 : 'RMK/ULAC ADVANCED' or 'RMK/GYRO ADVANCED' or 'RMK/UHEL ADVANCED'.

 

4. Les terrains autorisés

D'une manière générale, les terrains avions ne sont pas ouverts aux ULM sauf certains qui sont ouverts aux ULM "AVANZATO".

Liste des terrains : http://www.aeci.it/upload/files/aeroporti-aperti-%20VDS.Avanzato-AD-1-3.pdf

La liste des terrains ULM est disponible sur le site de la fédération ULM www.ulm.it et peut être téléchargée en différents formats.

Une application disponible sur l’App Store ou Google Play (Avioportolano) permet de consulter les fiches des terrains ULM.

 

5. Adresses utiles

 

AIS : https://www.enav.it/

Adresse postale : Via Appia Nuova, 1491 - 00178 Roma

Téléphone : +39 06 81661

Télécopie : +39 06 81662 016

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sites pratiques (mais il faut s’enregistrer) :

https://www.enav.it/sites/private/it/ServiziOnline/FPL-Form-Sottomissione.html : Dépôt PLN

https://www.enav.it/enavWebPortalStatic/AIP/AIP/publications/SOM_NTM.pdf : NOTAM

https://www.enav.it/enavWebPortalStatic/AIP/AIP/publications/AIC.html : AIC en vrac

 

Le site de la fédération italienne d’ULM : http://www.ulm.it

 

Aéroclub d’Italie : http://www.aeci.it/

Adresse postale : Via Cesare Beccaria 35 / A - 00196 ROMA

Téléphone : +39 06 36 08 461

Télécopie : +39 06 32 60 92 26

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Aviation civile : Ente Nazionale per l’Aviazione Civile

Presidenza e Direzione Generale

Viale del Castro Pretorio, 118

00185 ROMA

www.enac-italia.it

 

6. Diverses informations pratiques

 

Les cartes sont en vente ici : https://sae-aero.fr/

 

D’autres cartes aéronautiques de l’Italie sont aussi en vente à La Boutique Aéro, 6 allée Henry Potez, Zone d'Aviation d'Affaires et de Fret, 31700 BLAGNAC – France. Tel : +33 (0) 534 605 604, Fax : +33 (0) 534 605 606, site internet  https://www.boutique.aero/marques-92-rogers_data.aero

 

Quelques sites :

http://avioportolano.it/it/ : presque tout sur ce site, terrains, cartes…

http://ultraleggero.it/ : autre site avec plein d’infos.

Portugal

Portugal
 
Voler en ULM au Portugal

(Mise à jour août 2018)

 

1. Réglementation

Depuis novembre 2017, les ULM utilisés pour les vols de loisir et identifiés dans un pays de l’UE intra-Schengen ou en Suisse sont autorisés sans formalité préalable.

 

2. L’entrée

Plan de vol et contact radio obligatoire pour entrer au Portugal. Avant le vol, consulter les NOTAM pour vérifier l’état d’activation des zones militaires.

Au franchissement de la frontière, en espace de classe G en dessous de 5500ft, contacter Lisboa Militar sur 130.90 MHz (secteur Nord), 123.750 MHz (secteur Centre) ou 131.050 MHz (secteur Sud).

 

3. La navigation

Conforme à l’OACI. Les ULM sont autorisés en-dessous du FL095. Les services d’information de vol en espace aérien de classe G sont fournis par :

  • Lisboa Militar du sol à 5500ft,
  • Lisbon Control de 5500ft au FL095.

L’accès aux espaces C et D est autorisé (avec radio et transpondeur) à l’exception des CTR des grands aéroports.

Le site cavok.pt permet de consulter les NOTAM qui sont géoréférencés et portés sur une carte, l’état d’activation des zones militaires…

 

4. Les terrains autorisés

Les ULM sont acceptés sur la plupart des aérodromes.

La carte des aérodromes, hélistations et terrains ULM : https://www.nav.pt/docs/AIS/vfr-manual-ii/index-de-aer%C3%B3dromos-heliportos-e-pistas-ul.pdf?sfvrsn=22

Les bases ULM et les aérodromes sont aussi recensés sur le site cavok.pt où l’on trouve les informations aéronautiques les concernant (pistes, radio, procédures…)

 

5. Adresses utiles

 

AERO CLUB DE PORTUGAL

Adresse postale : Rua General Pimenta de Castro 4C, 1700-218 LISBOA, Portugal

Téléphone : +351 21 840 53 17 ou +351 21 840 53 67

Télécopie : +351 21 840 55 72

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site internet : www.aecp.pt

 

ANAC - Autoridade Nacional da Aviação Civil

Rua B, Edifício 4 – Aeroporto Humberto Delgado

1749-034 Lisboa

Téléphone : +351 21 284 22 26

Télécopie : +351 21 840 23 98

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : www.anac.pt

 

Fédération d’ULM :

Associação Portuguesa De Aviação Ultraleve

Rua Frei Tomé de Jesus,8

1700-215 Lisboa

Téléphone : +351 93 272 80 02

Télécopie : +351 217 936 815

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : www.apau.org

 

6. Diverses informations pratiques

 

AIS : https://www.nav.pt/ais/

Rua D - Edifício 121, Aeroporto de Lisboa, 1700-008 Lisboa, Portugal

Téléphone : +351 21 855 3100

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook : NAV Portugal

 

Les cartes VFR peuvent être achetées à l’adresse :

 https://www.nav.pt/ais/subscription/cartas-aeronauticas-(anc)

 

Un site incontournable : cavok.pt

 

Des cartes aéronautiques du Portugal sont aussi en vente à La Boutique Aéro, 6 allée Henry Potez, Zone d'Aviation d'Affaires et de Fret, 31700 BLAGNAC – France. Tel : +33 (0) 534 605 604, Fax : +33 (0) 534 605 606, site internet  https://www.boutique.aero/marques-92-rogers_data.aero

 

Suisse

Suisse

 

Voler en ULM en Suisse

(Mise à jour juillet 2018)

 

1. Réglementation

Les ULM sont autorisés en Suisse s’ils répondent aux caractéristiques « Ecolight ». La liste des appareils autorisés est consultable ici : http://www.ecolight.ch/NewFiles/Einflug.html

Concernant les pilotes :

  • Etre en règle vis-à-vis des conditions de son pays d’appartenance,
  • Les pilotes qui n’ont qu’un brevet ULM ne peuvent voler que dans les espaces E et G, les pilotes titulaires d’une licence JAR ou OACI peuvent voler dans les mêmes conditions que les pilotes des appareils certifiés. L’entrée dans les CTR est soumise à PPR.

 

2. L’entrée

Plan de vol et passage sur un terrain douanier. Zurich et Genève ne sont pas autorisés aux ULM.

 

3. La navigation

La Suisse est composée d’une FIR unique, divisée en deux zones de compétences territoriales, Zurich et Genève. Sur la GLDC, la ligne qui les sépare va du Chasseral à Fiesch en passant par l’Oberland bernois et porte la mention CTA Zurich / CTA Genève. Cette ligne n’a d’importance que pour les pilotes qui souhaitent, par radio, obtenir une autorisation ou des renseignements auprès des centres d’information de vol DELTA ou FIC.

 

4. Les terrains autorisés

La liste des terrains sur le site http://www.orix.ch/aviation/a_page_1.html

Les aéroports de Zurich et Genève ne sont pas autorisés aux Ecolights.

 

5. Adresses utiles

AIS : www.skyguide.ch/fr/

Site de la fédération suisse d’ULM : http://www.ecolight.ch

Adresse postale : Swiss Microlight Federation (SMF), Anton Landolt, Mittlere Allmeind 17, CH-8773 Haslen, Switzerland

Office Fédéral de l’Aviation Civile (OFAC) : https://www.bazl.admin.ch/bazl/fr/home.html

 

6. Diverses informations pratiques

La carte aéronautique officielle de la Suisse est publiée par l’office fédéral de topographie et skyguide, Aeronautical Information Services, 8058 Zürich. La carte aéronautique OACI 1:500 000 2253-B Switzerland est proposée sous la forme de données numériques afin d’être utilisée dans des applications informatiques dédiées. Elle peut être achetée sur le site https://www.kniebrett.ch/

Il existe aussi une carte vol à voile au 1 :300 000.

 

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

Licence Intranet

Souscription et formulaire d'adhésion en ligne.

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini