Espace Licencié

Espace Dirigeant

Du côté de la Formation - BSV n°52

Témoignage d'un pilote

20180721 105451
 
Connaissance parfaite de son environnement...

Ci-dessous le retour d’expérience d’un pilote qui a accepté de nous faire part d’un incident matériel récent (collision au sol), dont il est l’auteur.
Un certain nombre de leçons sont à en tirer.

 

1 - LE PILOTE

Pilote professionnel : qualifications françaises et américaines. Pilote VFR/IFR. Instructeur VFR/IFR.
Brevet planeur : 100 heures environ.
ULM : 100 heures de vol.
Expérience pédagogique :
- 7 000 heures de vol, monomoteurs et bimoteurs, dont 5 000 heures d’instruction en vol aviation légère monomoteurs et bimoteurs.
- 2000-2012 : instructeur VFR/IFR.
- Instructeur en vol pour la formation d’instructeurs VFR/IFR.
- En dehors des activités en vol, environ 1 500 heures d’activité d’instructeur sur simulateur FNPT 2.

 

2 - COMMENTAIRES DU PILOTE

Je pense que je tombe parfaitement dans la cible « Biais d’habitude ». Biais d’autant plus pernicieux que j'ai beaucoup d’expérience dans une ancienne activité similaire, que cette ancienne activité non pratiquée depuis « longtemps » combinée elle-même à une nouvelle activité similaire non pratiquée depuis un certain temps

Je m’explique : pour des raisons personnelles j’ai cessé toute activité en vol depuis 5 années. J’ai repris des activités aéronautiques sur ULM 3 axes en mai 2018 ; mes instructeurs (comme moi-même) ont constaté une aisance certaine dans le maniement de l’appareil, phases de décollage, phases d’atterrissage, virages grande inclinaison, décrochages, tours de piste, glissades, simulation de panne moteur…
7 heures de pratique en vol sur le nouvel appareil m’ont alors permis d’être lâché sans problèmes particuliers.
Le deuxième vol solo local a été reporté pour des raisons diverses d’environ trois semaines, jusqu’à ce jour fatidique du 7 juillet.

Ce matin du 7 juillet : les conditions météorologiques sont excellentes, je me sent prêt, avec la légère tension nécessaire avant toute reprise. L’instructeur et moi-même sortons l’ULM du hangar, peut-être un peu proche de l’avion précédent au parking, mais bon… « Ça doit l’faire… ». Les Check Lists sont faites consciencieusement jusqu’au lâcher du frein de parc. La suite est décrite dans la « Déclaration d’incident ».

 

Analyse et suggestions

- Pour un « jeune » pilote d’ULM comme moi-même, trois semaines d’arrêt d’activité mériteraient peut-être un tour de piste de remise en main avec un instructeur.
En effet, aussi performant que puisse être l’élève-pilote sur un autre appareil aux caractéristiques techniques assez différentes, les réflexes conditionnés sont très ancrés.
Il n’est jamais anodin de changer de machine !!!

- Les proximités certaines de l’ULM, du hangar et de l’autre appareil, que j'ai pressenties, ont généré un rapprochement trop rapide de l’ULM vers l’avion parqué et un mauvais réflexe de ma part puisque par habitude j'ai cherché les feins sur les palonniers mais sur cette machine ils sont positionnés sur la console centrale.

- Pour un pilote ayant une expérience certaine sur différents types de machine, une observation particulière doit être portée avant démarrage sur chaque changement de machine afin de s'approprier la configuration ergonomique et technique : nous appellerons ça « un amphi-cabine personnel ». 

 

Changer de machine ou voler sur des ULM différents nécessitent à chaque fois de prendre le temps de se réapproprier ce nouvel environnement, les procédures spécifiques et la position des différentes commandes. Ceci n’est pas anodin et les quelques minutes prises pour cette analyse sont le meilleur gage d’un vol en toute sécurité.

 

Jean-Christophe Gibert

Jean-Christophe Gibert

Responsable Commission Formation

 

 

 


Edito

DSC 0402Ça roule !!

Ça y est c’est la rentrée, les vacances sont finies mais la météo estivale nous a permis de beaux vols dont les souvenirs viendront charmer les journées froides et brumeuses qui se profilent.

 

lire la suite

 


L'analyse de l'Analyste

logo guepard 14 NIEn octobre 2017, le BEA a publié le rapport relatif à l’accident de l’ULM Super Guépard identifié 14-NI survenu le 11 septembre 2016 à Pont-Farcy (14). Les deux occupants de l’aéronef y ont trouvé la mort.

 

 

lire la suite

 


La Sécurité en Chiffres

stats bsv 52

Le tableau ci-dessous résume les statistiques des accidents enregistrés du 1er janvier au 31 août 2018, en classant les victimes par gravité et en distinguant les accidents purement matériels. Le second tableau représente les accidents d’ULM immatriculés en France mais qui ont eu lieu à l’étranger et avec des équipages étrangers.

lire la suite

 

 

 

 

Et si on faisait un REV ? > video mode d'emploi

Une question sur le programme REV ? > consultez notre FAQ dédiée

 

RETOUR SOMMAIRE BSV

 

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

cnfte

Inscription aux stages d'automne 2021.

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Logo Ans
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini