Espace Licencié

Espace Dirigeant

Championnat du monde Paramoteur 2022 : découvrez et suivez notre Équipe de France !

Du 20 au 30 avril 2022, le Championnat du Monde paramoteur se déroule à Saquarema, au Brésil. Vous trouverez ci-dessous les résumés des journées, les résultats ainsi que les plus belles photos de nos compétiteurs. 
Vous pouvez suivre les vols de nos pilotes en cliquant ici !

Visualiser les fiches de nos 12 équipages. 

 

icone pdfCommuniqué FFPLUM

 

Utilisateurs smartphone : pour un meilleur confort de lecture, nous vous invitons à passer votre téléphone en mode paysage

 

Samedi 30 avril

LA FRANCE DÉCROCHE LE TITRE MONDIAL EN ULM PARAMOTEUR 

Lire l'article complet

 

Jeudi 28 avril

JOURNEE OFF POUR TOUS AUJOURD'HUI

La journée d'aujourd'hui avait été déclarée off par le staff organisateur hier. Cette décision a été pour nous une surprise car les conditions aérologiques étaient favorables. Nous en avons profité de cette journée pour se détendre tout en restant concentré sur la compétition et nos objectifs.

A cette étape, nous avons profité de ce temps de repos pour rappeler les fondamentaux et la bonne attitude pour gérer la fin de la compétition. Au programme, un entrainement physique en début de matinée avec un footing de 40 minutes pour certains pilotes et l’encadrement, le repos pour les autres. La visite de la ville de Saquarema et l’accès à la plage ont été un temps de contribution nécessaire au renforcement de la cohésion de groupe.

Demain (vendredi 29) sera une journée qui s’annonce longue et chargée. Il reste trois manches à réaliser et logiquement cela devrait se terminer demain soir… Mais le directeur de course laisse un doute sur une éventuelle dernière le samedi matin !

La fin de ce championnat se profile, l’équipe ne lâche rien !

 

 

Mercredi 27 avril

GROSSE SESSION D'EPREUVES AVANT UNE JOURNEE OFF DEMAIN !

Aujourd'hui, la journée a encore été intense avec une épreuve assez particulière pour un championnat du monde : le « paraball » pour les PF1 (décollage à pied). Cette épreuve à saisir en vol un ballon souple d’environ 60 cm de diamètre avec les pieds et de la déposer dans un panier d’environ 1m50 de diamètre. Trois ballons dans le panier et c’est le maximum de points. L’épreuve doit se dérouler en moins de 3 minutes. 
Le pilotage de précision s’est poursuivi par un « bowling-landing » : 5 quilles espacées de 2 mètres chacunes qu'il faut faire tomber sans toucher le sol. Une fois les quilles par terre, il faut réussir à se poser sur les jambes, sans problèmes. Nos pilotes français ont très bien réussi leur journée en particulier le bowling. Le vent changeant et soutenu n’a pas aidé les pilotes de toutes les nations en général.

Pour les chariots, ce fut une épreuve de précision d’atterrissage sur « porte-avion » ! Le porte-avion est un tracé au sol d’une bande très étroite (25 cm) au milieu d’un rectangle et des bandes de 1 mètre de chaque côté. Plus les pilotes se rapprochent de la bande centrale, plus le nombre de points est élevé. C'est une épreuve classique pour les pilotes mais avec le vent un peu rafaleux qu'il y avait, il était beaucoup plus compliqué d’être précis.

Contre tout attente la journée de demain (jeudi) est OFF, repos pour tout le monde, pilotes et staff de toutes les nations. L’organisation a semble t-il besoin de temps au calme pour scorer les épreuves.

 

 

  • Les commissaires attendent les premiers compétiteurs

  • Marie Mateos lors de la 1e épreuve de la journée, le paraball !

  • C'est dedans pour Julien Meyer !

  • Bowling-Landing pour Romain Mauban

  • Précision d'atterrissage pour les chariots : Glenn Michelland

  • Oriane et Fabrice Breuzard, très appliqués pour obtenir le maximum de points

  • Notre autre équipage chariot réussit également un bel atterrissage, Stéphane Clavurier et Cyril Pasquier

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

 

Mardi 26 avril

UNE NOUVELLE JOURNEE RICHE EN EPREUVES 

Troisième journée d'épreuves pour nos paramotoristes ! La journée a été coupée en deux aujourd'hui, le matin pour les PF1 (décollage pied) et l’après midi pour les PL1 et PL2 (décollage chariot mono et biplace).
L’épreuve du matin a été une grande navigation de 85 kilomètres avec des segments de régulation. Cela signifie que chaque pilote déclare ses temps de passage au-dessus des portes connues avant de décoller. Une concentration maximale est nécessaire durant environ deux heures. Nos compétiteurs ont tout donné sur cette épreuve et sont arrivés épuisés. Tous nos pilotes ont terminé l’épreuve, nous sommes en attente des résultats.

L’épreuve d’après-midi pour les PL1 & PL2 : de la maniabilité décollage court et atterrissage court avec redécollage le plus rapidement possible sous chronométrage avec un posé de voile obligatoire. L’épreuve a été réalisée avec un vent soutenu qui augmentait considérablement la difficulté et le risque de casse matérielle pour les suspentes et ou les hélices…

Demain (mercredi 27 avril 2022), une journée « Football » à la Brésilienne : une épreuve de ballon à caler entre les pieds en vol rasant et à déposer dans un grand panier. Trois ballons à déposer en 3 minutes maximum. De la tension et de la pression en perspective !

 

 

  • Drapeau vert, ça vole ce mardi 26 avril !

  • Les autres compétiteurs et Nicolas Aubert se préparent

  • En route vers l'aire de décollage pour Boris Tysebaert !

  • Derniers préparatifs pour Oriane et Fabrice Breuzard

  • Romain Mauban au décollage !

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

 

Lundi 25 avril

LES MANCHES S'ENCHAÎNENT

L’après-midi a été dédié à une très longue épreuve d’économie pure pour les PF1 (décollage à pied) et PL1 (décollage en chariot monoplace). Il s’agit de rester le plus longtemps en vol avec seulement 2 litres de carburant. Le but est d’aller chercher des ascendances thermiques ou dynamiques pour économiser de l’essence... et surtout en garder suffisamment pour rejoindre le terrain ! 
Quand le mode parapente est possible les pilotes coupent le moteur pour ne rien consommer… Seulement, attention le moteur doit redémarrer ! Malheureusement, deux de nos pilotes ont été pénalisés car leur moteur ne pouvait plus redémarrer lors de leur atterrisage.

La journée de demain (mardi) devrait être sur la même dynamique de poursuite des épreuves. Nous sommes attentifs aux résultats officiels qui sont assez long à être diffusés. Un travail essentiel doit être fait par les managers de l’équipe de France pour s’assurer qu’aucune erreur n’a été faite le temps de réaction pour les réclamations sont dans un temps limité.

La concentration de nos pilotes est au plus haut et doit le rester !

 

 

  • De gauche à droite : Pascale et Sandro (Italie), Nicolas Aubert, Cyril Planton et Julien Meyer

  • Décollage de Glenn Michelland en PL1 (chariot monoplace)

  • Le sourire de Michael Merle !

  • Dans le 1000 pour Alexandre Matéos ...

  • Pour Julien Meyer ...

  • Pour Marie Matéos ...

  • Et pour Jean-Emile Oulha !

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

 

Dimanche 24 avril

PREMIER JOUR DE COMPÉTITION

Aujourd'hui, les conditions météorologiques sont bien meilleures qu'hier. Cela a permis d'enchaîner les épreuves. Cette journée nous a permis d'assister à un vrai bon démarrage par trois manches parfaitement enchainées et parfaitement maîtrisées par l’équipe de France. Tous nos pilotes sont rentrés dans les temps. Les résultats sont un peu longs à être diffusés car le staff du scoring doit encore parfaire leurs compétences sur le détail des règles.

Il a été constaté un nombre important de compétiteurs « vachés » (posés à côté du terrain), avec 15 pilotes ! C'est énorme pour l’organisation qui ne s’attendait pas à cela… Ceci est lié à l’enthousiasme de tous, la volonté de performer. Cette prise de risque n’est pas une garantie de réussite, car les pilotes vachés sont sanctionnés d'un 0 sur la manche. 

La journée de demain (lundi) doit être de même nature que dimanche, méteo favorable, aérologie parfaite, une belle journée est annoncée… La France est dans une excellente dynamique, il faut engranger les points !

 

  • Les machines sont prêtes pour aujourd'hui !

  • Tous les pilotes préparent l'épreuve de navigation

  • Romain Mauban au décollage !

  • Glenn Michelland au premier plan ; Oriane et Fabrice Breuzard au second plan

  • Cyril Planton se prépare à aller sur la zone de décollage

  • La concentration de Jean-Emile Oulha quelques minutes avant le décollage

  • Derniers préparatifs pour Stéphane Clavurier et Cyril Pasquier !

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

 

Samedi 23 avril

FAUX DÉPART POUR CETTE PREMIERE JOURNÉE DE COMPÉTITION

Ce samedi devait être l’ouverture de la compétition... mais l’aérologie en a décidé autrement !
Impossible pour les organisateurs de lancer une manche ce matin. En fin d’après-midi, le vent s’était un peu calmé mais le Directeur de Course, avec beaucoup de bienveillance, n’a pas pris de risques. Le début des épreuves est reporté à demain (dimanche). Nous évoluons dans une activité dont les conditions aérologiques sont capitales.

La majorité des équipes sont rentrées tôt à leur hôtel et nous avons fait de même. Un entrainement physique s’est mis en place à partir de l’hôtel. Un groupe de pilotes les membres du staff sont allés faire un footing en bord de mer, à quelques minutes de l'hôtel.

La journée de demain (dimanche) s’annonce meilleure, la météo sera à priori parfaite pour engager des manches. La première est une navigation max balises en un temps limité d’une heure : cela consiste à survoler le plus de portes sur un circuit donné aux pilotes juste avant l’épreuve.

 

 

  • Beaucoup de vent ce samedi sur le site de Saquarema

  • Jean-Emile Oulha et Nicolas Aubert attendent une fenêtre de décollage qui ne viendra pas

  • Les machines sont restées au sol ce samedi

  • L'équipe de France a travaillé lors de ce jour off

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

Vendredi 22 avril

LES CHOSES SÉRIEUSES COMMENCENT POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE

Cinquième jour, et début de l'entrainement officiel où l’ensemble des teams sont à la manœuvre. Une navigation snake* a été faite le matin sous l’autorité de l’organisateur pour vérification du bon déroulement d’une manche et des compétences du staff de commissaires. Les résultats ont été publiés et sont disponibles si dessous. 

L’après-midi a été consacré à la présentation officielle de l’équipe organisatrice en présence des officiels, de madame la préfète de la région, du président de la Fédération Brésilienne et des différents présidents de fédérations présents.

Ensuite, une très belle cérémonie a été organisée dans la ville de Saquarema en bord de mer. Un vol inaugural avec deux pilotes de chaque nation a été très applaudi vraiment impressionnant pour les habitants venus nombreux à cette cérémonie. Ce sont Marie Matéos et Julien Meyer qui ont reprsentés la France lors de cette cérémonie.

La journée de demain (samedi) est le top départ de la compétition. Les choses sérieuses sont là , la concentration est à son maximum.

(*) Snake : navigation qui consiste à suivre une trace avec des portes cachées, l’habileté du pilote sera mesurée sur sa précision de passer sur le trait et ainsi valider le maximum de portes cachées.

 

icone pdfEntraînement PF1 (décollage à pied)

icone pdfEntraînement PL1 (décollage chariot monoplace)

icone pdfEntraînement PL2 (décollage chariot biplace)

  

  • Décollage pour Julien Meyer

  • Préparation de l'épreuve d'entraînement

  • Pascal Vallée, Pascal Burel et Bruno Oulha

  • L'équipe de France à Saquarema

  • L'équipe de France avant la cérémonie

  • Les délégations lors de la cérémonie

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

Jeudi 21 avril

LA PRÉPARATION SE TERMINE

Quatrième jour de préparation avec une navigation donnée par notre team leader, Pascal Vallée. Ensuite chaque pilote a pu effectuer des vols individuels d’entrainement pour, entres autres, préparer au mieux les épreuves d’économies de carburant. L’entrainement officiel est programmé demain (le vendredi 22 avril) avec toutes les nations en vol. Cet après-midi a été un temps de repos, de concentration et d'évacuation du stress. Les pilotes ont pu se ressourcer et profiter avant la semaine intense de compétition qui arrive. 

En fin de journée, (la nuit tombe rapidement ici au Brésil, vers 17H00), nous avons un briefing collectif qui concernait l'ajustement documentaire, les explications sur les trackers GPS et autres dispositions de course.

La journée de vendredi (demain) sera donc l’entrainement officiel de toutes les nations et entrainement du staff Brésilien… Les choses sérieuses commencent doucement à entrer en jeu. 

 

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

Mercredi 20 avril

POURSUITE DE L'ENTRAÎNEMENT ET PREMIER BRIEFING

Ce matin, chaque équipage a pu continuer ses vols d'entrainements et ses réglages. L'après-midi est consacré à l'optimisation du stand France pour une organisation durant la compétition sans perte de temps.

A partir de 16h, nous avons finalisé les inscriptions officielles. Les machines ont été contrôlées par l’organisation. En fin d’après-midi, un premier briefing général s’est tenu avec la présentation des membres de l’organisation Brésilienne et des officiels FAI. Ce briefing était basé sur la sécurité des vols mais aussi au sol. La présentation a été de très bon niveau, exemplaire.

En soirée l’organisation Brésilienne a organisé un accueil des équipes avec musique Brésilienne, un moment bien sympathique pour faire connaissance avec nos hôtes.

La journée de demain (jeudi 21 avril) sera centrée sur un entrainement officiel de toutes les nations et de tous les commissaires de pistes.

 

 

© James Simon Lugada / FFPLUM

Mardi 19 avril

SECONDE JOURNÉE D'ENTRAÎNEMENT POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE 

Les vols du jour ont permis aux pilotes de faire une navigation (NAV régulation), de découvrir des zones de vols et les accoutumances aux reliefs et paysages. La journée a également permis de parfaire les réglages moteurs et de confirmer que l’humidité de l’air (environ 80%) avait une importance capitale sur le fonctionnement des machines.

Également, les conditions locales avec une forte chaleur et humidité nécessitent de parfaire les réglages des carburateurs. Hormis ce point qui devra être rapidement maîtrisé, il sera nécessaire de s’adapter à la topographie spécifique des lieux (montagnes, forêts…). Tout se met en place et l'Équipe de France commence à prendre ses marques.

La journée de demain (mercredi 20 avril) est le premier jour de mise en place officielle du campement pour l’ensemble des nations compétitrices. Cela va permettre d'organiser les vols d’entrainements de tous les concurrents.

 

 breuzard

Oriane et Fabrice Breuzard qui préparent leur voile © FFPLUM

 

Lundi 18 avril 

L'ÉQUIPE DE FRANCE DÉCOUVRE LE SITE DES ÉPREUVES !
 
Ce 18 avril 2022, c'était la première journée d’entrainement pour l’équipe de France au complet sur le site des championnats du monde à Saquarema.
Après le réglage au millimètre des moteurs (grâce à un savant mélange huile et essence aviation 100LL) et des carburateurs dans un climat chaud et humide, les bleus ont enfin eu le plaisir de découvrir le site des épreuves !
Une navigation est prévue et doit permettre de s’accoutumer à des échelles de cartes différentes de celles habituellement utilisées en Europe. 

Aubert
Premier décollage pour Nicolas Aubert © FFPLUM

 

Nos pilotes

Romain MAUBAN

 

Michael MERLE

JE OULHA 

clavurier pasquier

Marie MATEOS

 

Glenn MICHELLAND

 

Alexandre MATEOS 

 

Julien MEYER

breuzard

 

planton

 

 

boris tysebaert

 

nicolas aubert

 

 

 

rex

Déclarez votre propre expérience au REX. Consultez les fiches REX qui ont été validées et publiées.

Accéder »

basulm logo

Le répertoire interactif des bases ULM.

Accéder »

logo boutiQ

La Boutique en ligne de la Fédération Française d'ULM.

Accéder »

exam ulm

L'actualité Exam ULM

Accéder »

Nos partenaires

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Direction Générale de l'Aviation Civile
  • Ministere des Sports
  • Logo Ans
  • Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives
  • Fédération Aéronautique Internationale
  • Aéro-Club de France
  • Comité National Olympique et Sportif Français
  • European Microlight Federation
  • France Air Expo
  • Aéro Expo
  • Salon ULM Blois
  • Musée de l'Air et de l'Espace
  • Total
  • Air Courtage
  • Air Création
  • Humbert Aviation
  • Vol Moteur
  • Europ Réception - Varet Traiteur
  • Raimondi
  • Ferrari e Cigarini